Interview de Laurent, 1er patient bénéficiant de Satelia.

Aviez-vous déjà été opéré et si oui de quelle manière ?

J’ai été opéré deux fois mais il y a très longtemps, deux arthroscopie du genou gauche, en 1989 et 1995 je crois.

Les opérations étaient elles en ambulatoire ?

Ah non. J’avais passé deux ou trois jours à l’hôpital à Dax, il n’y avait pas d’ambulatoire à l’époque.

Aviez-vous déjà entendu parler de ce type d’application de suivi en ambulatoire ?

Non, non franchement non je ne pensais pas que vous étiez à ce point au point numériquement. C’était la première fois que j’avais accès à un questionnaire, et à des infos par sms.

La réception des consignes vous a-t-elle rassuré et est-ce que vous étiez complètement au clair avec ça ?

De mon côté, depuis tout petit, je suis fan du numérique et des ordis donc ça me plaît. Parce qu’au moins c’est clair, on a les informations en ligne, on les a en direct, et c’est clair on peut les relire deux ou trois fois. En deux fois en principe j’ai compris bon mais c’est rassurant quoi d’avoir une trace écrite et rapidement accessible sur le smartphone. C’est top franchement.

Avez-vous trouvé que l’application simple et intuitive ?

Ah oui. C’est, comment dire, sobre, simple et facile d’utilisation. On ne peut pas se tromper.

Où habitez-vous ?

Moi j’habite à 20km de Dax dans les Landes.

Où avez-vous avez dormi hier soir ?

J’étais en ambulatoire, j’ai dormi chez moi à Dax.

C’est-à-dire que vous vous êtes fait opérer avant-hier à Bordeaux, vous avez dormi à Dax et vous êtes revenu à Bordeaux hier ?

Oui. Je me suis fait opérer mercredi matin. Je suis resté toute l’après-midi en repos là à l’hôpital, le professeur DE GABORY m’a rendu visite à 19h30, et après l’ambulance est venue. Je suis arrivé chez moi à 21h30, j’étais content.

Avez-vous fait le retour en ambulance jusqu’à Dax ?

Oui, jusqu’à chez moi, l’ambulancier a patiemment attendu que je rentre à la maison. C’était très bien, on est quand même content de dormir chez soi, dans son lit.

Avez-vous eu toutes les informations que vous souhaitiez dans l’application ou est-ce que vous auriez souhaité d’autres informations ?

À niveau pratique, un petit complément, pour arriver à l’hôpital. Moi j’habite à côté de Dax, j’ai pris le train aujourd’hui pour venir me faire enlever les mèches. Le train c’est très bien mais des infos pratiques auraient été utiles, quand on sort de la gare Saint Jean pour savoir comment accéder à Pellegrin.

Parfait. Pour finir si vous aviez un mot à adresser aux équipes chirurgicales, anesthésiques et infirmières, que leur diriez-vous ?

Un merci avec un grand M du fond du cœur parce qu’il y a de la compétence, il y a de la chaleur, il y a de la gentillesse, et de l’efficacité. Il y a beaucoup de bonnes choses, beaucoup de positif et je leur souhaite de continuer dans cette voie. De garder le cap comme ça et vraiment du fond du cœur merci. Parce que j’avais le nez cassé depuis 2001 et je respirais très mal. Aujourd’hui c’est une résurrection !

 

Laurent, 1er patient suivi avec Satelia. Propos recueillis et retranscrits avec son accord, 23 mars 2018.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.